On plaque tout … et on s’en va !

25 kilos par valise…. C’est ça ta vie désormais !

Il y a deux ans, je vivais en France dans une petite ville du Sud-Ouest. Et puis, un jour, l’idée d’aller ailleurs a commencé à venir me chatouiller.

C’est super de rêver dans son lit mais quand il faut passer à l’action ça se complique. D’abord, il faut bien se l’avouer on a un peu peur. Perdre son petit confort, son quotidien, les sorties entre copains, abandonner sa maison, ça laisse un peu perplexe… Et si finalement ce besoin de partir n’était qu’une fuite en avant ? Est ce que je fais une crise de la trentaine ? Je serai pas un peu « bobo » avec mes envies d’ailleurs ? Bref, on s’interroge…

Et puis quand on se rend à l’évidence, qu’on se dit qu’on en a vraiment envie, on se lance. Et c’est parti pour quelques mois de prospection et d’attente avant de trouver un nouveau pays d’accueil.

Comme tu l’as lu dans mon profil ( tu l’as lu mon profil j’espère !?), je suis prof alors partir travailler à l’étranger c’est pas très compliqué. Tu envoies des CV, tu demandes à ton administration de te mettre en dispo 1 an manière de voir si cette nouvelle vie te convient et le tour est joué ! Reste à savoir où tu veux aller…. De mon côté, je n’avais pas de préférences, je voulais juste un pays pas trop froid et pas trop « occidentalisé ». Je n’aime pas les grandes villes alors j’ai opté pour des écoles hors capitales et, ne connaissant pas l’Asie je me suis lancée dans des demandes là bas. À ma grande surprise, les réponses ne se sont pas faites attendre. 1 mois après mes premières démarches, j’avais l’agréable surprise d’être embauchée en Thaïlande sur l’île de Phuket.

Branle-bas de combat, le grand défi de l’organisation commence. On a trois mois pour boucler les valises, louer la maison et décider ce qu’on emporte ! Car oui, si tu deviens expatrié ta vie va se résumer à 25kg de bagages un point c’est tout ! Nous, on avait de la chance parce qu’on partait sous les tropiques donc pas besoin de pulls, de manteaux, etc… ça aide pour boucler ton sac !

Et c’est comme ça que le 25 Août 2017, après une correspondance raté et une attente de 24 heures à l’aéroport de Moscou (et oui, c’est aussi ça le voyage !) on a foulé le sol thaïlandais pour la première fois de notre vie ! Gros choc, 40 degrés, fatigue intense, mais où on est ? Notre boussole interne était déphasée, nos valises semblaient peser 1 tonne mais on était vachement contents !!!!!

Le prochain article sera consacré à cette arrivée tonitruante au pays du sourire. De toi à moi j’ai hâte de te raconter !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s