Arriba Guatemala !!!!!!

Antigua, la perle coloniale.

Et bonjour à toi cher lecteur que j’ai abandonné pour quelques temps. Le temps d’atterrir et de poser mes valises en Amérique centrale au Guatemala le 20 Août dernier. Après 23 heures de vols et de transit, nous posons le pied de nuit dans la capitale guatémaltèque. Il faut que je te dise une chose c’est qu’avant de partir mes futurs collègues m’ont tous contactée pour me proposer leur aide à l’arrivée alors nos premières heures ont été d’une simplicité déconcertante… c’était presque pas drôle. Avant d’arriver on avait déjà trouvé la maison, quelqu’un qui venait nous chercher et des gens prêts à nous transporter au besoin pour notre installation ! Le sens de l’accueil est incroyable ici !

Bref nous voici donc de nuit dans l’aéroport face à Astrid, une prof qui est venue spécialement faire le comité d’accueil des deux nouveaux collègues. Merci à elle, elle a juste été incroyable ! Il fait nuit on sait pas où on va ni où on est, le jetlag est énorme, la tête est au ralenti, les jambes sont lourdes, on pousse la porte de notre future maison qui est tellement vide qu’on a presque envie de repartir direct ! On vit à côté du Lycée dans une résidence, un « condo », gardé jour et nuit… Gros choc après la Thaïlande où tu vas et viens sans aucun stress ni aucune angoisse. Les maisons se ressemblent toutes, les rues sont désertes à 2 heures du matin, mon Jules me regarde  » qu’est ce qu’on fout là ? ».

Mais rassure-toi, on a vite changé d’avis ! Dès le lendemain, premier contact avec les locaux en espagnol, quel bonheur de parler et de se faire comprendre dans la langue locale !!!! Les routes sont encombrées de chicken bus colorés roulant à tombeaux ouverts et tagués de phrases du genre « Jesus te guida »… quand on voit la conduite, on en vient à espérer qu’effectivement Jésus gère le voyage ! Après quelques jours, on est partis à Antigua découvrir le vrai visage du Guatemala local et authentique. Une nature omniprésente, des volcans majestueux, une architecture colorée et coloniale, des rues pavées, des airs de marimba… waouw ! Je veux rester ici !

On n’a pas encore pu voir toutes les merveilles du pays car la rentrée est arrivée et il faut maintenant prendre ses marques au boulot ! Ça, je t’en parlerai dans mon prochain article. En attendant rassure-toi, nous allons bien, et nous sommes très heureux ici et très bien entourés. Hasta la vista !Pura vida !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s